Une idée de business ? Besoin de fonds auprès d’une banque ? Recherche d’investisseurs ou associés ? Reprise d’activité ? Toutes ces questions retrouvent la même problématique: le besoin de faire un business plan.

Pour faire un business plan ce n’est pas compliqué si l’on s’y prend bien et que l’on comprend ce qu’est un business plan.

Qu’est-ce qu’un business plan ?

Un business plan est un ensemble de documents qui a pour objectif de convaincre puis de valider votre projet financièrement.

Comment faire un business plan ?

Tout d’abord je vous invite à écrire cette phrase sur une feuille de papier :

UNE ENTREPRISE CRÉE QUELQUE CHOSE DE VALEUR EN RÉPONDANT AUX BESOINS ET/OU AUX PROBLÈMES D’INDIVIDUS POUR UN PRIX QU’ILS SERAIENT PRÊTS A PAYER EN LEUR DÉLIVRANT CE PRODUIT DE LA MEILLEURE QUALITÉ POSSIBLE AU VUE DE DÉGAGER SUFFISAMMENT DE BÉNÉFICES POUR POUVOIR POURSUIVRE SON ACTIVITÉ APRES AVOIR PAYÉ SES DETTES.

Vous ne le voyez peut-être pas de suite mais cette phrase est magique (d’ailleurs après avoir lu cet article, lisez celui-ci ).

Pourquoi magique ? Parce que dans cette phrase, vous avez tous les éléments à faire apparaître dans votre business plan et il y en a 5 minimum qui sont :

  • La création de valeur (UNE ENTREPRISE CRÉE QUELQUE CHOSE DE VALEUR)
  • Le marketing (EN RÉPONDANT AUX BESOINS ET/OU AUX PROBLÈMES D’INDIVIDUS)
  • La vente (POUR UN PRIX QU’ILS SERAIENT PRÊTS A PAYER)
  • Délivrer la valeur (EN LEUR DÉLIVRANT CE PRODUIT DE LA MEILLEURE QUALITÉ POSSIBLE)
  • La finance (AU VUE DE DÉGAGER SUFFISAMMENT DE BÉNÉFICES POUR POUVOIR POURSUIVRE SON ACTIVITÉ APRES AVOIR PAYÉ SES DETTES)

Vous voyez un peu plus clair ?

Maintenant voyons comment utiliser ces 5 éléments.

La création de valeur

Présentez clairement les produits et ou services que votre entreprise propose ou cherche à développer. Cette présentation est très importante car c’est la base de votre projet. Soyez clair et n’hésitez pas à rentrer dans le détail de cette création de valeur.

Le marketing

Dans cette seconde partie, vous devez décrire comment vous allez trouver vos prospects. Quels vont être les moyens de communication que vous souhaitez utiliser. Pourquoi vous avez choisi cette création de valeur (manque de produits dans ce secteur, forte demande, pénurie de services dans la région,….) . C’est en quelque sorte votre étude de marché.

Aussi votre positionnement: que ce soit du Low Cost, du Luxe, de l’intermédiaire. On peut vendre une baguette à 5 Euros mais certainement pas avec des mains non gantées lors de la manipulation de la baguette, une vitrine où vous exposez vos pains telles des œuvres d’art. Une boutique de « luxe » plutôt qu’une boulangerie classique. Et pourquoi pas même changer « boulangerie » en « boutique boulangère ». Sans oublier bien sûr, une baguette créée avec les meilleurs ingrédients.

La vente

C’est ici que vous détaillez le prix ou les prix de vos produits et services. Pourquoi vous avez déterminez ces prix et n’hésitez pas à y intégrer des prix de références de vos concurrents. Et soyez honnête sur le prix. Tous les boulangers de France aimeraient vendre une baguette à 5 Euros. Mais seriez-vous prêt à l’acheter ?

Délivrer la valeur

Ce chapitre est consacré à la façon dont vous allez vous y prendre pour satisfaire le client. Si vous souhaitez faire du stock pour n’avoir jamais de produits en rupture, que vous livrez le clients en 24h. Votre service après-vente sera réactif en répondant aux problématiques dans la journée, etc…

En résumé, indiquez clairement comment votre client sera « servi » et quels seront les moyens de le satisfaire. 

La finance

Ha, cette fameuse partie où vous devez sortir en quelque sorte votre boule de cristal et faire de jolis tableaux. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est rien de très compliqué. Une entreprise fonctionne avec des rentrées d’argent, des sorties. Des investissements et des employés. 

Vous devez essayer, en étant le plus réaliste possible, de quantifier tout cela. Étalez cela sur 3 ans en explosant ces 3 ans en mois. 

De la même manière, décrivez vos statuts et le type d’entreprise souhaitée (Sarl, SAS, SA,…) car selon le type d’entreprise, votre fiscalité sera différente.

Important : si votre entreprise vit sur la saisonnalité (glacier, loueur de pédalo, vente d’accessoires de ski,….) n’oubliez pas d’intégrer ce paramètre aux finances. Car si vous omettez ceci, c’est une erreur qui peut vous faire perdre la crédibilité sur votre façon de gérer votre entreprise.

Les autres parties du business plan

Votre présentation

C’est bien, vous avez créer la base solide de votre business plan. Mais il faut le rendre attrayant, plus vivant, vous l’approprier en quelque sorte.

Pour faire ceci, n’hésitez pas à vous présenter sur les premières pages. Expliquez votre parcours, pourquoi vous souhaitez créer cette entreprise ou pourquoi vous voulez vous associer par exemple. Quels ont été vos échecs et comment vous les avez surmontés. Et a contrario quelles ont été vos réussites.

N’hésitez pas non plus à exposer vos défauts, vos qualités. Parler de ses défauts est une forme de sagesse et vous montrez que vous en avez pleine conscience.

L’anticipation et la simulation mentale

C’est pour moi une partie importante du business plan, trop souvent oubliée.

C’est pourquoi, dans cette page vous allez lister TOUT ce qui pourrait arriver de mauvais à votre entreprise. 

Vous vendez des glaces et il a plu tout l’été ? Vous avez loupé votre saison, celle qui vous rapporte 70% de votre chiffre d’affaire ? Quelles seront vos solutions à cela ?

Vous faîtes du pain et l’une de vos machines tombe en panne ? Comment allez vous faire pour continuer à produire et donc vendre ?

Identifiez tout ce qui pourrait arriver qui pourrait « nuire » à votre entreprise et quelles seraient les solutions. Avec ce chapitre là, vous montrerez au lecteur que vous avez anticipé (quasiment) tout ce qui pourrait vous arriver. Et ça, c’est une force énorme !

Les annexes

Là dedans vous pouvez y intégrer votre logo par exemple, des photos de vos créations, des recommandations d’éventuels futurs clients, une photo virtuelle de l’aménagement de votre futur local ou des plans gribouillés à la main.

Par conséquent, mettez-y des choses pertinentes en lien avec votre entreprise.

Dernier point important pour faire un business plan

Un business plan se créé en fonction de votre lecteur parce que chacun à une attente différente.

Si vous le présentez à un banquier, focalisez vous sur le fait que votre entreprise pourra rembourser ses mensualités de crédit. Puis pour un investisseur, insistez sur la rentabilité de votre entreprise. Et enfin pour un associé, n’hésitez pas à décrire comment vous voyez votre entreprise dans 5 ans et 10 ans car il doit avoir les même ambitions, objectifs que vous.

J’espère vous avoir aidé à y voir plus clair dans la création de votre business plan et surtout vous avoir montré que ce n’est pas si compliqué que cela en a l’air. 

Enfin, je vous souhaite les meilleures choses pour votre entreprise et surtout n’oubliez pas que la réussite passe par l’action !