La vente est la base de tout business. Sans vente, pas de profits. Mais on ne s’improvise pas vendeur et lorsque l’on vend quelque chose la meilleure chose à faire est de préparer un pitch commercial.

Un pitch commercial est un peu comme raconter une histoire. Tu as le/les héros (ton ou tes produits), son/ses super-pouvoirs (le/les produits) et la gentille personne en détresse (ton client).

Tu ne sais pas comment faire pour rédiger un argumentaire de vente ou un pitch commercial ? T’inquiète pas, je vais te donner les 5 étapes qui vont te permettre de le réussir.

C’est parti !

#1 – Focalise toi sur le ou les produits que tu souhaites vendre

Lorsque tu prépares un argumentaire de vente, ne part pas dans tous les sens. Détermine et reste focus sur le ou les produits que tu souhaites vendre. L’erreur est de vouloir vendre tout et rien à la fois.

Dans le cas où tu souhaites vendre plusieurs produits, il est déterminant de mettre une stratégie en place.

Vas-tu vendre un produit à la fois ? Tu cherches à vendre un packaging de produits ? Ou bien certains sont complémentaire et d’autres non ?

Poses toi les bonnes questions et dirige ton pitch commercial dans ce sens.

#2 – Cible ton prospect type pour établir ton pitch commercial

Il arrive souvent que bons nombres d’entrepreneurs créent un pitch commercial qui ciblent 90% de la population. Or vouloir cibler tout le monde, c’est cibler personne en fait. Tu dois créer un argumentaire qui cible ton prospect type (ou personas).

N’hésite pas non plus à orienter ton argumentaire selon le type de personne et d’environnement avec lequel tu vas interagir.

Est-ce que tu vas faire ton pitch commercial dans une entreprise ? Chez iun particulier ? Que la personne devant toi sera un acheteur professionnel ?

Une entreprise n’aura pas les mêmes attentes qu’un particulier par exemple.

#3 – Identifiez les avantages offerts par ton produit avec ton pitch commercial

À ce stade, tu connais le produit que tu souhaites vendre et tu connais le type d’acheteur pour lequel tu crée ton pitch commercial.

Maintenant, il est temps de passer aux choses sérieuses : quels avantages offre ton produit pour l’acheteur cible ?

Comme tu le sais maintenant, du moins si tu lis mes articles (si tu n’as pas lu les autres je t’invite fortement à lire celui-ci puis de lire les autres !!)   une entreprise vit et génère du profit en répondant à des problématiques et des besoins.

Dans cette partie, liste TOUS les avantages qu’offre ton produit. Appuie ton pitch commercial sur les solutions qui répondent aux problèmes de tes clients cible.

Aussi, n’hésite pas à faire une liste composée de deux colonnes. Dans une colonne recense les problèmes que rencontre tes client actuellement et dans l’autre colonne, en face de chaque problèmes, recense les solutions.

De plus, avec la méthode des colonnes, cela te permet de bien appuyer ton pitch commercial sur le fait que ton produit correspond parfaitement aux besoins de tes clients.

#4 – Pose les bonnes questions

Le meilleur vendeur est celui qui pose les meilleures questions.

Si tu souhaites créer un argumentaire puissant et qui améliore les résultats, tu dois inclure des bonnes questions.

Effectivement, en posant les bonnes questions, tu pourras diriger ta vente vers les problématiques de ton client.

Et là, tu l’as bien compris, justifier ton produit par les avantages et solutions que tu as listé dans l’étape 3.

Donc comme tu l’as compris, oriente tes questions par rapport aux avantages que tu as listés.

En général, utilise 1 ou 2 questions pour chaque problème.

N’hésites surtout pas à demander à ton client si il a des questions. Même si celui-ci te pose une question à laquelle tu n’aura pas pensé, tu pourras l’ajouter à ta liste de questions/réponses pour les prochains pitch commerciaux.

Ainsi, cela te fera une corde supplémentaire à ton arc.

# 5 – Clôturer un pitch commercial

La dernière étape d’un pitch commercial consiste à clarifier les étapes de ton processus de vente.

En effet, explique à ton client la facilité qu’il aura à obtenir et utiliser ton produit.

De plus, les derniers mots que tu diras seront ceux que ton client gardera en tête. Alors n’hésite pas à terminer ton pitch commercial sur des notes positive et invitante à passer à l’action. Sans être agressif bien sûr.

En conclusion, établir un pitch commercial n’est pas compliqué. Cela demande seulement de la préparation en amont.

Donc, n’hésite pas à te lancer dans ton pitch commercial. Passe à l’action. Car seuls ceux qui réussissent passent à l’action !

IMPYRADE : WAY TO SUCCESS