Tu penses avoir une bonne idée de produit mais celui-ci à un coût de développement ? Tu hésites à créer un service au risque de perdre du temps pour rien ? La solution serait de savoir si ton produit va se vendre.

La solution existe et la voici !

Le meilleur moyen, et le moins coûteux en temps et en argent, pour confirmer l’hypothèse de votre produit est de créer un test en trompe l’œil. Avec ce test, tu minimises les risques financiers et pertes de temps. Grâce à ce genre de test, tu vends ton produit avant même qu’il existe.

Comment faire pour créer un test en trompe l’œil ? Et pas une illusion d’optique.

Tout d’abord tu dois être franc avec tes potentiels clients et si possible les plus fidèles. Ne les mène pas en bateau avec diverses excuses. Dit leur la vérité, que tu as un produit en tête et qu’avant de le développer tu cherches à savoir si ce produit les intéressera ou non.

Ensuite, certains clients vont jouer le jeux car ton offre les intéressera vraiment. Avec ces clients effectifs essaye d’avoir leur Feedback sur le produit ou l’offre proposée. Les clients participent à l’élaboration du produit. Et ça, ils adorent ! De plus, ils seront certains que ton offre ou produit correspondra à leurs attentes.

De plus, ils font la promotion de ton futur produit puisqu’ils se sont indirectement engagés dans l’élaboration et l’amélioration du produit.

Avec ce test c’est gagnant-gagnant et tu ne peux pas te tromper.

Bien sûr si tu es sans réponse c’est que l’offre n’est pas attrayante ou ne correspond pas à l’attente de tes clients.

Grâce à ce test tu as économisé du temps et de l’argent.

Le test en trompe l’œil : la stratégie du ninja

Sans le savoir tu es certainement déjà une victime innocente du test en trompe l’œil.

J’ai récemment vu une société d’horlogerie Française faire ce test sur les réseaux sociaux. On pouvait pré-commander un nouveau modèle en échange d’un tarif préférentiel mais d’une livraison 6 mois après. Je pense que si le modèle n’avait pas fait l’unanimité il ne serait pas sorti et le peu de clients se seraient fait remboursés . Ou bien ce test à été utilisé pour fabriquer seulement les exemplaires commandés et éviter d’avoir du stock.

Ce test, tu peux l’utiliser dans pas mal de domaines pour ton business. Vendre pour tester une offre, vendre pour éviter le sur-stock.

Ce test existe également sur les plateformes de financements participatifs. Ces plateformes permettent de tester le produit ou idée. Si elles récoltent assez de fonds c’est que l’idée suscite de l’intérêt et donc les entrepreneurs développent et commercialisent le produit.

Exemple concret du test en trompe l’œil pour voir si ton produit va se vendre…ou pas

L’entreprise « Alpha » développe un nouveau produit et dépense du temps et de l’argent pour le développer. Ce produit va révolutionner le monde de l’industrie et ses clients ne sauront plus s’en passer. En plus d’engager beaucoup de ressource en R&D, Alpha fabrique le produit et envoie un mail à tous ses clients pour leur annoncer la bonne nouvelle : Un produit révolutionnaire rien que pour eux en avant-première ! Et pas une seule vente… Finalement, ce n’était pas le bon produit.

L’entreprise « Beta » envoie un mail à tous ses clients en leur demandant de répondre à un questionnaire et d’expliquer les problèmes qu’ils rencontrent. Peu de temps après, l’entreprise reçoit les réponses et se rend compte qu’un problème est récurrent. C’est alors qu’elle développe le produit pour répondre à ce problème.

Tout d’abord, elle propose d’acheter en pré commande  le produit qui est en cours de développement. En contre partie celui-ci coûte 30% moins cher que ce qu’il vaudra lors de sa sortie officielle.

Puis, grâce à ceci, l’entreprise Béta développe un produit utile mais en plus de ça, reçoit des fonds avant même que le produit soit sorti d’usine. Béta a réussi à répondre à son problème : de savoir si son produit va se vendre ?

Enfin, une fois sorti d’usine, il y a peu de chance que le produit ne se vende pas.

Comment savoir si ton produit va se vendre ?

En n’hésitant pas à faire des tests !

Cela ne coûte rien et surtout tu ne perds rien. En d’autres termes, tu as tout à y gagner ! Et en supposant que le produit ne puisse pas sortir, l’entreprise n’aura qu’à rembourser les pré-commandes.

Enfin, n’oublie pas d’être honnête avec tes clients.

Une idée de produit ? Oui ? Tu sais maintenant comment savoir si ton produit va se vendre.

Alors passez à l’action ! Et n’oublie pas, tu n’es plus seul dans le monde du business ! Je suis là pour t’aider !

Michel / IMPYRADE – Way To Success