Aie aie aie, comment je vais faire pour écrire un article de plus de 1500 mots pour mon blog ?

Quelle galère à faire. De plus, cela devient quasiment la norme aujourd’hui pour un article de qualité.

Sachant que Google adore ça… en plus…

ecrire un article blog

Mais c’est long, c’est compliqué et qu’est-ce que je vais bien pouvoir écrire pour pondre un article de blog de cette taille.

Je vais devoir broder, faire du vent, blablater, tourner en rond tout en me grattant la tête.

Écrire un article de blog en étant débutant ?

Quelle galère ! C’est trop pour moi. Je ne suis pas écrivain et je ne le serais jamais.

Sérieux ?! Qui ne se l’ai jamais dit et qui ne se le dit pas encore ?

J’étais pareil, même pire, jusqu’à ce que je découvre une astuce pour écrire des articles de blog de plus de 1500 mots.

Et lorsque j’ai découvert cette astuce, voire même, mise au point comme un alchimiste cherchant à transformer le plomb en or, l’écriture d’articles s’est transformée du rien au tout.

En plus, vu que je suis un mec sympa (il paraît), je vais vous la refiler. C’est cadeau, c’est bientôt Noël (au moment de la rédaction de l’article)- et suivant le moment, remplace Noël par Pâques , les vacances scolaires, la rentrée scolaire, l’Été.

Ça marche aussi.

Dans cet article, je vais t’expliquer chacune des étapes pour écrire dès aujourd’hui, un article de blog de plus de 1500 mots.

On voit ça ensemble ? Allé, c’est parti !

Sujet d’article trouvé ? Première étape

Bon, là on va passer le fait de comment trouver un article de blog. Ce n’est pas le sujet de cet article et d’ailleurs on va supposer que tu as lu mon article traitant sur le sujet

Là tu en es à la phase d’écrire ton article de blog.

Ce que l’on va voir dans cette première partie, est la base de la rédaction d’un article. C’est une préparation, un échauffement.

C’est le châssis de la voiture.

Et pour se faire, cela demande de la recherche et de la réflexion.

Je vais te montrer que ce n’est pas compliqué du tout. Bien au contraire, c’est d’une simplicité enfantine.

Maintenant que tu as ton idée d’article, il faut apporter des éléments de réponses à ton lecteur.

Partons sur un cas concret et supposons que mon prochain article s’intitule : Comment faire pour perdre 5 kilos en 1 mois ?

Ce qu’il faut faire, c’est trouver 3 explications – astuces – qui répondent à cette question.

Par exemple :

Astuce 1 : Faire un régime protéiné

Astuce 2 : Aller courir, faire du sport 1h par jour

Astuce 3 : Arrêter de grignoter entre les repas

Donc, comme tu peux le voir, j’ai trouvé mes 3 astuces pour mon article de blog.

Je vais pouvoir m’en servir comme base d’écriture.

C’est là dessus que mon article va être entièrement créer.

C’est le châssis comme je te disais plus haut.

Comment j’ai fait pour trouver ces 3 astuces ?

Hé bien, elles peuvent être trouvées de différentes façons.

Soit par rapport à mon vécu ou à mon expérience ou soit en faisant des recherches sur le net (web, Youtube) et/ou dans des livres traitants du sujet.

Lorsque j’ai trouvé mes différentes astuces, je choisis celles qui me semblent être les meilleures pour mon audience.

Celles qui apportent la plus grande valeur pour elle.

Tu vois, c’est pas si compliqué que cela.

Il suffit de prendre une dizaine de minutes pour ces recherches.

N’hésite donc pas à t’attarder sur cette première étape qui est véritablement le squelette de ton article.

Maintenant, je t’invite à prendre une feuille, un stylo et à réfléchir 2 minutes sur une idée d’article, basé sur un problème ou une question que ton audience pourrait se poser.

Une fois que tu l’as trouvé, trouve les 3 astuces qui vont apporter les solutions, ou les réponses à cette problématique.

Prends toi 5 minutes (c’est rapide mais prend cela comme un petit exercice en test réel) pour trouver ces 3 réponses. Et lorsque tu les as trouvé, reviens sur l’article pour continuer l’exercice pratique.

Tic,Tac, Tic, Tac,….

C’est bon tu les as noté sur ta feuille ?

Passons à la suite.

Écrire un article de blog avec une mise en bouche

Là, on passe dans le vif du sujet.

Dans le dur.

C’est à ce moment précis que les choses sérieuses commencent.

Il va falloir faire une introduction et cette introduction est la porte d’entrée de ton article de blog.

C’est elle qui va indiquer à ton lecteur ce qu’il va trouver dans l’article et pourquoi celui-ci va répondre à la problématique.

Ton introduction, c’est comme la vitrine d’un magasin.

Une belle vitrine attire les passants dans le magasin. Ici ton introduction incite le lecteur à lire ton article.

Pour notre cas, écrire un article de blog de 1500 mots, tu dois faire une introduction de 200 mots environ.

Dans cette introduction d’entrée, il va falloir jouer sur les peurs ou les rêves de ton lecteur.

Je prends notre exemple de régime pour perdre 5 kilos en 1 mois.

On peut commencer l’introduction par l’accroche : vous rêvez de porter cette robe que vous avez vu chez TitiRobe Shop et qui va super bien au mannequin ?

Ou bien avoir la taille de guêpe de Cousine Germaine ?

Ou pour les hommes, messieurs marrent de faire sauter les boutons de votre chemise ?

En utilisant ceci, tu vas accrocher le lecteur car tu mets le doigt là où ça fait mal.

Puis après avoir accroché le lecteur, explique-lui ce qu’il va trouver dans ton article.

C’est la mise en bouche.

Dans le cas de notre exemple,  le lecteur découvrira qu’il peut perdre ces 5 kilos en faisant un régime spécifique, qu’il arrivera à perdre ces kilos en faisant du sport et plus particulièrement un type de sport bien précis et efficace et en dernier lieu une petite astuce qui ne demande pas d’efforts physiques, ni besoin de faire un régime.

Comme tu le vois, je n’ai pas donné les réponses mais des pistes qui incitent ton lecteur à continuer de lire pour connaître les réponses.

Après ça, en général, on se lance dans le sujet avec une ou deux petites phrases de lancement.

C’est comme le coup de sifflet de début de match.

Pour l’article j’écrirais : Maintenant allons dans le vif du sujet et découvrons ces 3 astuces qui feront de vous une femme ou un homme bien dans sa peau et dans sa tête.

Ok, l’introduction est posée.

Pour respecter et arriver à notre but, qui est d’écrire un article de  blog de 1500 mots facilement, l’introduction doit faire 200 mots environ (ce qui est largement faisable) surtout si on la décompose ainsi :

Sur les 200 mots d’introduction, utilises-en 50 environ pour l’accroche. Celle où tu joues sur les peurs (ou rêves) de ton lecteur.

Puis, sur les 150 mots restants, prends-en 100 qui vont être l’explication de ton article, la mise en bouche.

Enfin, si tu es bon en math, il te restes 50 mots.

Ces 50 mots, comme tu t’en doutes, sont utilisés pour les phrases de lancement.

Pour le coup de sifflet du début du match.

Tu vois, rien de compliqué.

Voyons la suite, toute aussi simple elle aussi.

Faire les présentations, restons polis quand même !

Introduction faite.

Que dis-je, mise en bouche faite avec brio ! Passons à table maintenant !

C’est qui brio ? Hummm…

C’est bon je la connais cette blague, merci, mais elle fait toujours son petit effet, j’avoue.

Maintenant il faut expliquer les 3 solutions.

Encore une fois, ça va être simple.

Il suffit de suivre un ordre logique.

Tu vois, je suis vraiment sympatoche avec toi.

Je te refile que des trucs simples et facile à appliquer.

Je t’avoue, je me suis gratté la tête avant d’avoir trouvé ce truc.

Bon, allons en au fait.

On voit ça ? Oui ? Allé, c’est parti mon kiki !

Tu présentes ta première astuce.

Dans notre exemple, rappelle toi, c’est : Faire un régime protéiné.

Cette astuce est, elle aussi, composée d’une introduction.

Oui, l’introduction est partout. Mais tu verras que c’est une amie.

Cette introduction va présenter le régime protéiné. En fait, qu’est ce que c’est qu’un régime protéiné (sans rentrer dans les détails) et, en quelques lignes, les bienfaits.

Puis, vient le texte d’explications. Celui qui est la réponse au « Pourquoi suivre un régime protéiné ? ».

Dans ce paragraphe d’explication, tu explique en détail le régime, pourquoi il va faire perdre 5kg en 1 mois à ton lecteur.

A condition que ton lecteur le fasse – le régime – bien sûr.

On est d’accord.

Si c’est pour lire ton astuce et ne pas l’appliquer, aucune raison qu’il va perdre ses 5 kilos en trop.

Justement, cela nous emmène ensuite à la conclusion du passage à l’action de cette astuce.

Là, justement, tu vas inciter, obliger, menacer, ton lecteur de passer à l’action s’il veut avoir des résultats.

Et comment faire ? : par exemple lui filer le lien d’une recette particulière. Cela peut-être un lien vers un autre site, ou bien un lien vers un de tes articles sur le régime protéiné.

Et que celle-ci est super efficace.

Cette conclusion du passage à l’action est importante. C’est elle qui va aider, pousser, ton lecteur à réussir et à avoir des résultats.

D’ailleurs si toi aussi tu veux des résultats pour ton blog, inscris-toi à impyrade pour ne manquer aucun article.

Pour les 3 astuces de ton article de blog, garde ce principe de l’introduction, de l’explication et de la conclusion du passage à l’action.

Je te donne un ordre de grandeur pour chaque section : l’introduction doit faire 100 mots environ, l’explication 200 mots et la conclusion 100 mots.

Encore une fois, cela paraît être beaucoup, mais crois-moi, au bout de 3 ou 4 articles écrits avec cette trame, cela va te sembler même trop court.

C’est le cas pour moi.

Et Dieu sait que je ne suis pas une flèche en narration verbale.

Tente et tu verras. J’ai raison et j’en suis sûr. Tu sauras écrire un article de blog de 1500 mots, easy !

Même dans cet article je me suis « forcé » à ne pas écrire plus car à la fin de celui-ci, j’aimerai te dévoiler quelque chose.

Tu vas voir…

Mais avant, voyons ceci.

L’appel à l’action dans la conclusion

Pour la der des der de l’article, il faut frapper fort ! Prendre le risque de casser le clavier !

Nan mais plus sérieusement, pour la conclusion générale de l’article, tu dois une fois de plus pousser ton lecteur à l’action.

Le pousser à utiliser, et mettre en pratique, au moins une des tes solutions tout en récapitulant l’article en général.

Dans notre article exemple , on peut écrire que grâce à cet article, le lecteur va pouvoir perdre 5 kg en choisissant une des 3 solutions, celle qui lui convient le mieux, ou bien combiner 2 solutions pour que cela soit plus efficace.

Comme par exemple d’arrêter de grignoter entre les repas et d’aller courir au moins 1h tous les 2 jours.

On finit l’article de l’exemple par un appel à l’action en insistant sur le fait que c’est tout à fait possible et qu’il faut garder la volonté.

Que ce sont les premiers jours les plus compliqués mais qu’au bout d’une semaine, lorsqu’il verra les résultats, cela le motivera encore plus.

Que ce résultat est possible, même pour lui ! Et que grâce à cela, à elle la robe dont elle rêvait tant, ou pour lui, les chemises bien cintrées !

Pour cette conclusion, il ne faut pas hésiter à atteindre les 200 mots.

Chose encore une fois facile, crois moi.

Maintenant, je vais te dévoiler ce fameux mystère.

pourquoi creer blog

Conclusion générale de cet article de blog à plus de 1500 mots !

On vient de voir les étapes qui permettent d’écrire un article de blog de 1500 mots.

Effectivement, si on reprend les étapes énoncées, ton article est composé d’une introduction de 200 mots, puis de 3 solutions de 400 mots chacune, soit 1200 mots, et enfin d’une conclusion de 200 mots.

Ce qui nous fait bien un total de 1600 mots. Mince, je t’en ai donné 100 de plus… Considère cela comme un bonus !

J’ai pris un exemple pour te montrer les étapes à suivre et c’est vraiment rien de sorcier.

Mon petit mystère ? C’est que cet article a été entièrement écrit avec ces étapes.

Regarde bien.

J’ai une introduction de 253 mots (qui commence de Aie aie aie…et se termine par Allé, c’est parti !),

Mes 3 astuces qui sont les titres :

  • Sujet d’article trouvé ?Première étape
  • Écrire un article de blog avec une mise en bouche
  • Faire les présentations, restons polis quand même !

Avec respectivement 437, 503 et 504 mots (et encore, je me suis forcé à ne pas écrire plus!) et enfin la conclusion d’exemple qui fait 230 mots.

Ce qui fait un total de 1927 mots sans m’être gratté la tête une seule fois !

Ah si, une fois, certainement un cheveu qui devait être en train de pousser.

Tu vois, il suffit de suivre une structure simple, pas compliqué du tout.

D’ailleurs, j’ai créé une infographie qui résume l’article complet.

Cette infographie te permet d’avoir les étapes à suivre pas à pas pour écrire tes prochains articles de 1500 mots (ou plus !).

Tu peux la télécharger à la fin de cet article. Regarde bien, tout en bas de l’article.

N’hésite pas à la télécharger et bien sûr, à partager l’article si celui-ci t’a apporté pleins de bons conseils.

Maintenant, prend la feuille sur laquelle tu as écris tes 3 astuces et commence ton premier article en suivant la trame.

Tu m’en diras des nouvelles !

A bientôt ! Et n’oublie pas de t’abonner à impyrade pour ne manquer aucun article !