La sécurité financière : vous devez en faire votre priorité !

sécurité financière

La sécurité financière : vous devez en faire votre priorité !

Vous stressez à l’idée que votre machine à laver ou votre voiture tombe en panne ? De vous retrouver au chômage et devoir déménager pour plus petit ?

Tout cela est dû au fait que vous n’ayez pas d’assise financière pour supporter tout ça.

Mais à partir d’aujourd’hui vous saurez comment ne plus être angoissé à l’idée d’imaginer que tout cela puisse arriver.

Je vais vous expliquer comment vous sécuriser financièrement.

Tout d’abord,

Qu’est-ce que la sécurité financière ?

La sécurité financière est le fait de pouvoir continuer à vivre et d’avoir le même rythme de vie malgré des aléas financiers et professionnels qui puissent vous arriver.

Être sécurisé financièrement , c’est pouvoir s’endormir le soir sans se poser dix milles questions du genre : Comment vais-je faire pour payer ceci ? Ou payer cela ?

Et donc avoir la tête reposée pour faire face à ces petits aléas.

Comment se sécuriser financièrement ?

En toute première chose, le premier conseil que j’ai à vous donner c’est : D’EPARGNER. Ce n’est pas un secret ou alors si, c’est LE secret que vous devez connaître.

Je vous conseille, si vous êtes salarié, d’économiser au mieux 1 an de salaire ou au moins 6 mois de salaire.

Pourquoi ?

Parce que si vous vous retrouvez au chômage, vous pourrez continuer à vivre normalement, sans vous polluer la tête avec « Comment vais-je payer ceci » ou « Comment vais-je payer cela ».

« Oui mais, tu imagines ce que c’est 1 an de salaire à économiser ? »

Oui je m’en rend compte. C’est pourquoi dans un premier temps je vous invite à lire mon article sur l’éducation financière qui vous donnera des pistes pour commencer à économiser.

Si cela vous semble compliqué, essayez au moins 6 mois. Même si cela vous prendra 2 ans, le jour où une tuile vous tombe sur le coin de la figure – je ne vous le souhaite pour rien au monde – vous serez prêt.

Si vous êtes en couple, cela peut être un peu plus facile, car vous n’aurez besoin d’économiser 1 an de salaire que pour l’un des deux partenaires (je vous conseille d’économiser 1 an de salaire pour le salaire le plus élevé).

Par contre si les deux travaillent pour la même société, vous l’aurez bien compris…Il va falloir économiser au minimum 2 fois 6 mois de salaire.

« Ha bon pourquoi ? »

C’est simple, si la société pour laquelle vous travaillez tous les deux ferme, vous serez tous les deux au chômage.

« Donc travailler dans la même société est un risque ?»

Oui effectivement un couple qui travaille tous les deux dans la même société présente un risque pour leur sécurité financière.

« Ok j’ai épargné mes 6 mois de salaire, et ensuite ? Je peux dépenser sans compter ? »

Si cela vous fait du bien et que vous êtes matérialiste pourquoi pas. Après tout c’est votre argent.

Sinon je peux vous donner quelques pistes pour placer vos économies plutôt que de les laisser « vivre » sur un compte et vous les faire rogner par l’inflation.

Première piste : Les métaux précieux

Oubliés ou mis de coté par les ménages, l’or et l’argent sont de très bons moyens pour sécuriser votre épargne et la diversifier.

Malgré les performances médiocres de 2013 à 2015, l’or reste un très bon placement pour contrer l’inflation et sécuriser votre patrimoine. En effet, en temps de crise, l’or sera un très bon moyen d’échange et il a tendance à être une valeur refuge. C’est à dire que son cours augmente dès qu’une crise éclate.

Là où la monnaie légale du pays perd de sa valeur suite à l’inflation (diminution du pouvoir d’achat), l’or quant à lui, voit sa valeur augmenter. Il faut savoir qu’une pièce d’or sera toujours très facilement échangeable contre quelque chose. On dit qu’une pièce d’or est « liquide » (à contrario : illiquide)

Je vous conseille également son petit frère, l’argent métal. Trop souvent vu comme un métal banal, l’argent est à mon avis un des métal le plus sous évalué.

«Ha bon pourquoi ? De l’argent on en fait des couvert, des bijoux qui ne valent pas grand chose et j’ai même entendu dire qu’il était utilisé dans l’industrie pharmaceutique»

Hé bien , vous avez répondu à votre question. L’argent métal est tellement utilisé partout que les réserves s’épuisent. Il n’est même pas recyclé. C’est pourquoi, l’argent métal à de bonnes chances de voir son cours augmenter.

Tout comme l’or, l’argent métal est une très bonne épargne sécurité. Son cours à tendance à grimper lors de crise. Grâce à sa « faible valeur », en comparaison avec l’or , il est extrêmement liquide.

Il sera donc plus facile d’échanger 2 ou 3 pièces d’argent contre de la nourriture plutôt qu’une pièce en or qui est plus souvent utilisée pour des biens coûteux.

En achetant de l’or et de l’argent, vous sécuriserez une partie de votre épargne contre une éventuelle crise.

J’expliquerai lors d’un prochain article, comment se procurer de l’or et de l’argent ainsi que les points sur lesquels faire attention pour ne pas se faire avoir.

Je vous invite, dès à présent, à vous inscrire à la newsletter, pour ne pas louper ce prochain article.

Deuxième piste : L’immobilier

Vous avez réussi à épargner de 6 mois à 1 an de salaire ?

Sans vous en rendre compte vous êtes devenu le meilleur ami de votre banquier(e) et une personne de confiance financièrement à ses yeux.

En effet, un banquier ou une banquière qui regarde vos comptes, voit que vous savez épargner et gérer votre argent, vous prêtera bien plus facilement qu’une personne toujours à découvert ou sans aucune épargne.

Pour sécuriser votre patrimoine, l’immobilier est un très bon moyen avec un effet de levier important. Vous pourrez ainsi acheter, puis louer ce logement. Ce bien s’autofinancera et vous pourrez le revendre en cas de besoin de grosses liquidités.

Attention tout de même car l’on considère l’immobilier comme un investissement « illiquide ».

C’est à dire qu’il ne faudra pas attendre le dernier moment pour le vendre si vous avez besoin de liquidité.

Il faudra anticiper car la vente se fait dans les 3 à 6 mois (si vous vendez au prix du marché).

L’immobilier, bien acheté, est également un bon bouclier contre l’inflation.

Je vous invite encore une fois à vous inscrire, dès à présent, à la newsletter pour être informé du futur article traitant sur l’achat immobilier.

Troisième piste : Les monnaies refuges

Ce type de sécurité est réservée à une catégorie de connaisseurs.

J’ai la chance de connaître – depuis 2011- le marché des changes, plus connu sous le nom de FOREX (Foreign Exchange – Marché des Changes).

« Comment ça des monnaies refuges ? »

Oui, tout comme les métaux précieux, il existe des monnaies étrangères qu’il faut posséder pour contrer les temps de crise. C’est le cas du Franc Suisse par exemple.

Pour vous expliquer cela voici un exemple :

Aujourd’hui (c’est un exemple) avec 1€uro on peut obtenir 1,2 Francs Suisse. En possédant cette monnaie, vous sécurisez votre patrimoine, car en temps de crise la valeur du franc Suisse à tendance à augmenter. Les 1,2 Francs Suisse que vous avez acheté avec 1 €uro, vaudront peut-être 1,2 €uros en temps de crise.

Vous ne perdez donc pas en pouvoir d’achat et vous êtes armé contre l’inflation. On appelle cela une monnaie refuge.

D’autres devises sont, au moment où j’écris cet article, des monnaies refuges comme la Couronne Norvégienne ou le Yen Japonais.

Par contre ces monnaies sont moins bien liquides que l’or ou l’argent mais bien plus liquides que l’immobilier.

Quatrième et dernière piste : Les actions

Si votre épargne le permet, vous pouvez également investir dans des sociétés spécialisées dans le luxe.

D’après vous, quel est la seule industrie non impactée par la crise ? Le luxe et ses dérivés évidemment.

Vous y trouverez des actions comme LVMH ou bien Hermès et l’Oreal.

Mais d’après vous, n’y a t-il pas une industrie qui repond à un problème primaire même en temps de crise ?

« Humm quoi ? »

Réfléchissez… quel est la chose que vous faites tous les jours et qui est un besoin vital pour vous ?

Manger, oui manger.

L’alimentaire est une industrie qui ne connaît quasiment pas la crise. Alors pourquoi ne pas investir dans quelques actions de société spécialisée dans l’alimentaire.

Encore une fois, je vous invite à vous inscrire, dès à présent, à la newletter pour ne pas louper l’article sur l’investissement boursier.

Voilà, l’article touche à sa fin.

J’espère vraiment vous avoir aidé à comprendre que sécuriser vos revenus est, et doit être, une priorité pour vous.

Même si cela doit prendre plusieurs années, la chose la plus importante c’est que vous commenciez dès aujourd’hui.

Et avec de la volonté, de la sagesse et avec les bases de l’éducation financière vous allez y arriver.

J’en suis plus que certain car je crois en vos capacités donc:

Sécurisez-vous !

Please follow and like us:
error
Michel

Laissez votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error

Vous aimez ce blog ? Faîtes-le découvrir à vos amis !

%d blogueurs aiment cette page :