Sérieusement, combien de fois tu t’es retrouvé à découvert en fin de mois ? Pour toi aussi la fin du mois c’est le 15 ? Et ça aussi, avoue, tu as crié au monde entier que ton banquier était un sale voleur avec ces agios !

Ha punaise j’ai l’impression de m’entendre parler il y a quelques années en arrière. J’étais dans le même cas que toi jusqu’à ce que j’apprenne ce qu’est l’éducation financière. D’ailleurs, la seule éducation qui ne s’apprend pas à l’école.

Et pourtant l’argent, le flouz, le pez, la pepette est omniprésent autour de nous.

Et là, à l’école, il est absent des écrans radars.

Par contre, pour apprendre à trouver une équation à deux inconnues au cours de math de mon vieux prof Mr Richard, de l’époque, ça c’était au programme.

Ha oui ça c’était au programme. Et même dans ces fichues interro ! Nan mais allô quoi!

Pas un seul cours sur l’éducation financière punaise ! Alors que l’argent on l’utilise à longueur de journée !

Mais bon, mieux vaut tard que jamais paraît-il. 

Partons à la découverte de l’éducation financière. Une éducation qui peut vous propulser de proie à banquier à investisseur fortuné.

Aujourd’hui, tout le monde devrait avoir une éducation claire et efficace sur la manière de gérer son argent. En effet, ces dernières années, l’éducation financière est devenue un outil nécessaire pour permettre aux gens de faire les bons choix dans le monde compliqué de l’économie et de la gestion financière.

Mais qu’est-ce donc que l’éducation financière ?

L’éducation financière est un processus qui permet d’améliorer ses connaissances sur l’argent, de la gestion de celui-ci et des risques financiers existants.

Tout cela s’apprend à travers un enseignement qui peut-être fait par un apprentissage autodidacte à travers des livres, des recherches sur internet ou des vidéos mais aussi grâce à des coachs en éducation et gestion financière.

Pour simplifier grandement cela et dans une première étape d’approche, on peut considérer que l’éducation financière est le fait d’apprendre à gérer son argent pour ne pas être à découvert en fin de mois par exemple et ce, peu importe le salaire . Bien sûr, le salaire joue sur la capacité de pouvoir gérer plus ou moins facilement.

Je vais te dire une vérité, qui peut paraître absurde et pourtant…

Une personne qui gagne 1200€ par mois peut-être plus riche qu’une personne gagnant 4000€ ?

Oui, sérieusement je ne déconne pas ! C’est possible !

Comme le décrit et nous l’apprend très bien Robert KIYOSAKI dans son livre à succès « Père Riche – Père Pauvre » (c’est un lien non affilié si vraiment tu tu te dis : haha je ne vais pas me faire avoir en cliquant dessus) , une bonne éducation financière peut rendre une personne gagnant 1200€/mois bien plus riche sur le moyen et long terme qu’une personne ayant un salaire 3x plus élevé.

Hééééé ouais !

Avec une bonne éducation financière, ces comportements déboucheront sur des bases financières solides et engendreront le bien-être ainsi qu’ une meilleure vision de comment utiliser et économiser son argent.

Et lorsque tu seras bien éduqué sur l’argent, tu pourras aller voir ton banquier, ouvrir la porte d’un grand coup de pied dans la porte à la Chuck Norris et lui criez : Hé mec ! Les agios c’est plus pour Paulo ! (Si tu t’appelles Paul par exemple ou Paulo d’ailleurs)

En d’autres termes, le fait d’être financièrement instruit améliorera ta situation économique (en gros ton compte en banque d’ancien repris de justice condamné pour insuffisance d’actifs) et indirectement personnelle et familiale.

Mais comment une éducation financière peut améliorer ma situation ?

Imagine ces 2 personnes :

  • Charles qui gagne 1200€ Net/mois 35h semaines et fan de pizzas aux jambons et champignons (Salaire que nous appelons ACTIF)

et

  • John qui gagne 4000€ Net/mois – 45h/semaine et fan de Céline Dion (Salaire que nous appelons ACTIF)

Charles dépense :

  • un loyer de 350€/mois
  • 40€ de courses par semaine soit 160€/mois
  • un abonnement téléphone et internet à 35€/mois
  • une petite voiture qui ne consomme pas trop – 80€/mois de carburant pour aller travailler
  • 30€/mois d’assurance pour la voiture
  • 10€/mois d’habitation
  • 40€/mois de charge (eau et électricité)
  • 0€/mois de frais de carte bancaire
  • 2 restaurants par mois soit 70€/mois
  • 90€/mois d’impôts

Ce qui fait un total de dépenses de 865€/mois (que nous appelons PASSIF)

John dépense :

  • un loyer de 1300€/mois pour un beau duplex
  • John aime se faire plaisir et ne regarde pas ses dépenses en nourriture – 70€ de courses par semaine soit 280€/mois
  • Il a un abonnement internet et téléphone full option pour être « au top » 120€/mois
  • une grosse voiture -dernier cri flambante neuve et puissante – en leasing 450€/mois
  • 300€/mois d’essence pour aller travailler et faire le tour des restaurants
  • Il doit payer 90€/mois d’assurance auto
  • 30€/mois d’habitation
  • 90€/mois de charges (eau et électricité – oui John ne fait pas attention à éteindre les lumières, « c’est pour les gens dans le besoin ça de faire attention aux lumières »)
  • 25€/mois de frais bancaire pour avoir une belle carte de crédit qui brille

Ah oui, John aime aussi prendre du bon temps (j’exclue l’écoute des chansons de Céline )

  • 750€/mois de « loisirs » (entre les restaurants à midi et le soir ainsi que les bouteilles et consommation dans les bars et boites de nuits)
  • 300€/mois d’impôts
  • 200€/mois en vêtements de marques
  • 100€/mois de cigarettes

Ce qui fait un total de 4035€/mois de dépenses (que nous appelons PASSIF)

Et d’après toi, qui est le plus riche des deux (accessoirement en goût musical aussi – je parle pour moi ) ?

Bingo !

C’est bien Charles, avec ses 1200€/mois qui est plus riche que John qui gagne 4000€/mois.

Charles à une capacité d’épargne de 335€ (ACTIF – PASSIF) alors que John a une capacité d’épargne négative (il est à découvert) de -35€

Bien sûr, John profite me direz-vous.

Mais qui des deux profitera le plus dans plusieurs années ?

Imagine :

Charles épargne 335€ / mois pendant 10 ans et a un taux de 0% (facilitant le calcul – ce qui est à ce jour impossible – à moins de garder cet argent sous le matelas ou sur son compte courant mais il faudra vite lui conseiller d’arrêter des bêtises pareilles !). Il aura une épargne de 40 200€ (335x12x10).

John continu à dépenser sans compter sur 10 ans. Il aura un négatif de 4200€ (-35x12x10)

Alors, convaincu par le terme « Richesse » ?

L’éducation financière « Kirikou »

L’éducation financière devrait à mon avis être apprise dès le plus jeune âge. Cela peut vraiment impacter la vie financière future de chaque personne, des jeunes, voir même des enfants qu’il faut préparer à la vie adulte et ainsi les aider à participer et à s’épanouir dans notre société.

C’est pourquoi nous devrions donner à tous les jeunes accès à l’éducation financière.

Il y a des petites choses chaque jour que l’on peut enseigner à nos enfants et qui peuvent leur inculquer les bases de l’éducation financière comme par exemple gérer un budget en leur donnant 10€/mois, leur apprendre à les dépenser intelligemment et à tenir un livre de compte par exemple.

Leur apprendre à épargner.

Ou bien leur proposer d’acheter un petit objet dans une brocante, de le nettoyer et/ou le restaurer un peu et le revendre un peu plus cher.

Il y a pleins de petites choses à faire pour éduquer ses enfants sans trop de contraintes et dans le jeu.

Il faut également leur apprendre à ne pas se laisser tenter par les choses inutiles, à ne pas vouloir, nous adulte, vivre au dessus de nos moyens simplement pour essayer « d’être quelqu’un » aux yeux des autres personnes. 

Beaugosse du 36 / Princesse De la Night vs  Elon Musk / Laurene Powell Jobs

En plus les vrais riches n’achète pas de vêtements ou d’accessoires qui exposent au monde leur richesse ou leur soi-disant – fausse – richesse.

Les faux riches veulent paraître et les vrais riches investissent.

Les faux riches n’ont aucune éducation financière. Sinon leur comportement serait totalement différent.

Je te conseille vivement de te procurer le livre « Père Riche – Père Pauvre » qui est une excellente approche de l’éducation financière.

J’insiste vraiment bordel ! Achète-le punaise ! Sinon je te colle un lien affilié et je t’oblige à cliquer dessus. C’est pas possible… Qu’est-ce que je vais faire de toi sérieusement.

Allé, comme je suis un mec cool. Nan, extra cool plutôt, je te le résume en quelques lignes :

Robert KIYOSAKI est né dans une famille modeste. Malgré cela, il a eu la chance de côtoyer le père « Riche ». Ce père Riche, un homme dans les affaires, est le père d’un de ses camarade de classe et meilleur ami. Ce père Riche deviendra son père d’éducation financière. Robert est tiraillé entre son père – géniteur – « Pauvre », Professeur d’université – pour qui la réussite passe par un « bon métier » et qui a un regard sombre envers l’argent – et avec son père « Riche » dans « les affaires » qui lui apprend à utiliser l’argent et à avoir une autre vision de ce dernier.

Ce père « Riche » lui apprendra par la même occasion à sortir de la « Rat Race ».

Aujourd’hui, grâce aux enseignements qu’il a reçu très jeune, Robert K. est multimillionnaire.

Mais ne te décourage pas. L’éducation financière peut et doit se faire à n’importe quel âge. Personne n’est trop jeune ou trop vieux pour l’apprendre et l’appliquer. Alors, vas-y ! Apprend, lit !

Après avoir lu ce livre, tu seras convaincu qu’avec une bonne éducation financière la vie peut être meilleure. Meilleure et plus agréable même pour une personne ne gagnant « que » 1200€.

Maintenant que tu as les bases de l’éducation financière, j’ai écris un article qui devrais vraiment t’intéresser :  comment se sécuriser financièrement.

Et si vraiment tu en veux encore plus, je t’invite à t’abonner au blog ou bien si tu préfères les cadeaux je t’invite à visiter cette page : c’est par ici

Et comme d’habitude, si tu veux partager ton expérience ou bien si tu as des questions, n’hésite pas à les laisser en commentaire.

Ciao l’ami(e) !